III. Se développer

Qu’est-ce que le développement ?

Tout d’abord, il faut comprendre le sens. Se développer signifie beaucoup de choses : grandir, augmenter et améliorer ses capacités, s’étendre… Mais avant tout, se développer est la base de la vie. Que serait la vie si un arbre restait racine ?

Que peut-on développer ?

Les deux choses essentielles à développer, sont le corps et l’esprit.

  • Le corps, pour maintenir une bonne santé, car peu importe où que tu ailles, tu seras obligé de vivre dans ton corps, c’est ta première maison, alors il faut apprendre à en prendre soin, et le développer, car le corps humain est une machine incroyable, complexe, oui, mais incroyablement modulable.
  • L’esprit, je parle ici principalement du cerveau, cette puissante machine à créer, imaginer, penser, apprendre, et j’en passe. Le cerveau a une capacité de stockage impressionnante. Tu arrives à recréer des images, des souvenirs que tu as vécu il y a une, cinq, dix années. Tu te souviens du temps et de l’énergie que tu as consacré pour apprendre à marcher ou à faire du vélo ? Et maintenant tu le fais comme si c’était naturel, parce que ton cerveau a acquis cette capacité.

Pourquoi se développer ?

De nos jours, tout nous est tellement facile : on veut regarder un film on clique sur Netflix, on veut manger on commande UberEat, on veut se divertir on regarde YouTube. De plus en plus, notre cerveau se formate à la facilité, pourtant, il est apte à faire bien plus. Mais justement parce que tout nous est facile, on ne va plus vers l’effort, vers le travail, vers le dépassement de soi.

Et donc, ces mots « travailler » ; « apprendre » ; « se développer » ; « changer »… sont assimilés à des choses absurdes et dur à réaliser.

Je m’explique, le cerveau et le corps, sont certes des machines incroyables, elles sont cependant fainéantes, pourquoi avons nous tendance à prendre une mauvaise habitude qu’à prendre une bonne habitude ? Parce que c’est plus facile. Et comme c’est plus facile, le corps et le cerveau fournissent moins d’efforts.

Mais comme je l’ai dit, le corps et le cerveau sont modulables, quelque chose qui te paraît dur aujourd’hui, peut te paraître facile et naturel demain ( comme apprendre à faire du vélo, souviens-toi ) et une mauvaise habitude peut en devenir une bonne.

À vrai dire, tout est question de volonté et d’entraînement. Si ta volonté est d’apprendre à danser, et que tu t’entraînes, ton cerveau va acquérir cette capacité et cela deviendra naturel.

Mais entre la volonté et l’entraînement, il y a l’action, et pour passer à l’action il faut formater son cerveau, d’où la volonté de se développer, pour transformer les choses qui sont difficiles en des choses qui sont faciles et ainsi créer une source de bonheur.

D’ailleurs le bonheur, qu’est-ce que c’est ? Beaucoup croient que le bonheur vient des autres, mais non, ton bonheur, c’est toi qui le crées. Comment ? En faisant ce que tu aimes faire, et en ne faisant pas ce que tu n’aimes pas faire.

Mais comment savoir ce qu’on aime et ce qu’on n’aime pas ? En se développant. Tu vois, tout est lié, plus tu vas te dépasser, sortir de ta zone de confort, repousser tes limites, plus tu vas justement voir ce qu’il se cache derrière ces limites, et tu apprendras à mieux te connaître, à savoir quels sont tes besoins, tu sauras ce que tu aimes, ce que tu n’aimes pas, et c’est à ce moment-là que tu seras réellement heureux.

Alors concrètement, pourquoi se développer ?

Je dirai simplement, pour apprendre, développer ses capacités, et créer son bonheur.

  • « D’accord, mais c’est difficile de se développer maintenant » me diras-tu.

En réalité, non. Si tu n’as pas l’intention de devenir sportif de haut niveau (et si c’est le cas, alors il faut réellement travailler sans relâche et toujours pousser ses limites pour réveiller ta puissance) mais que tu veux simplement être heureux, alors il faut travailler, apprendre, être patient et persévérer.

Je ne dirai pas que c’est facile, ni difficile. Il ne faut pas travailler dur pour obtenir ce que l’on veut. Il suffit de travailler.

Au final, tout est également une idée de conception des pensées, c’est certain, si tu te dis avant de commencer « je vais devoir travailler dur pour y arriver » ton cerveau va enregistrer le mot « dur » qui, pour lui est absurde car nous sommes formatés à la facilité et il va te mettre des bâtons dans les roues alors tu resteras dans ta zone de confort.

Néanmoins si tu changes ta pensée par « je vais travailler et je vais y arriver » ton cerveau va tout de suite arrêter de penser à Netflix, Youtube ou UberEat, etc…

  • « C’est facile de se dire que je vais y arriver, mais si j’y arrive pas ? »

Sois patient, persévère, et tu y arriveras. Même quand tu étais enfant tu y mettais plus de conviction, rappelle combien de fois tu es tombé avant d’apprendre à marcher, pourtant tu te relevais, toujours, jusqu’à marcher sur tes deux pieds. Alors échoue, recommence, tombe et relève-toi, jusqu’à ce que tu y arrives.

Et à ce moment, lorsque tu y arriveras, tu te diras « Merci pour ces efforts » car tu auras changé la conception fainéante ACTUELLE de ton cerveau.

Pour conclure, n’est pas peur de changer. Le monde évolue et change tous les jours, c’est en changeant qu’on en apprend plus sur l’univers et sur soi-même. Ne change pas la personne que tu es pour en devenir une autre, mais développe ta personnalité, car tu es unique.


Merci pour ta lecture, n’hésite pas à t’abonner à mon blog et à venir me suivre sur les réseaux sociaux.

Si tu as des questions, si tu as besoin de savoir comment se développer, ou toute autre question, je t’invite à me contacter.

Alicanzo


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s